Développement durable

Message de notre PDG, Jill Easterbrook

Boden a toujours tenu à placer ses clients au centre de ses préocupations : ce qui est important à vos yeux est important aux nôtres. Bien que nous aimions nous amuser, nous ne prenons pas nos responsabilités à la légère et avons à cœur d'agir correctement. Nous ne nous contentons pas du minimum et oeuvrons pour protéger l'avenir de la planète et des générations futures. Pour y parvenir, nous adoptons une approche durable à tous les niveaux de notre entreprise. Nous tenons à partager nos avancements au fur et à mesure, et ce autant que possible. Revenez consulter cette page pour ne rien manquer de notre parcours.

Jill Easterbrook

 

Notre engagement en faveur d'un approvisionnement responsable systématique

Boden prend l'approvisionnement responsable très au sérieux : notre équipe dédiée au commerce éthique travaille très étroitement avec tous les départements de notre entreprise. Nous voulons nous assurer que les produits réalisés pour Boden soient toujours approvisionnés de manière responsable. Il s'agit là d'une tâche colossale, c'est pourquoi nous collaborons sans arrêt avec un certain nombre de parties prenantes externes, ainsi que d'autres marques et détaillants, tout en restant au plus proche de nos fournisseurs afin de faire progresser notre travail au sein des chaînes d'approvisionnement.

 

Où sont fabriqués nos vêtements

Depuis la création de Boden, nous devons notre succès en grande partie aux personnes avec qui nous travaillons, lesquelles ont su saisir notre identité en tant que marque, ainsi que nos valeurs. Nous choisissons nos fournisseurs et usines dans le monde entier en fonction de leur expertise, de la qualité de leur travail, et de l'attention qu'ils portent aux détails. Pour nous, ces fournisseurs sont de véritables partenaires, et nous tenons à entretenir des relations à long terme, dans la mesure du possible, afin de continuer à créer de superbes vêtements pour nos clients.

Selon nous, transparence et traçabilité sont deux principes indissociables. La majorité de notre production provient du premier rang de notre chaîne d'approvisionnement, comptant à cette date 160 usines réparties sur 18 pays (Cambodge, Chine, Hongrie, Inde, Indonésie, Macédoine, Maurice, Maroc, Philippines, Portugal, Roumanie, Espagne, Sri Lanka, Thaïlande, Turquie, Tunisie, Royaume-Uni et Vietnam). Nous voulons que vous sachiez qui fabrique vos vêtements. Ces usines sont la clé de voûte de notre opération, c'est pourquoi nous avons publié la liste de nos usines de premier rang en mai 2018.

En raison de leur nature, les chaînes d'approvisionnement globales sont extrêmement complexes, et les schématiser n'est pas chose facile. Nous avons collecté des données grâce à nos fournisseurs de produits afin de pouvoir rendre compte de nos chaînes d'approvisionnement sur tous les rangs. Il s'agit là d'une affaire de longue haleine durant laquelle nous nous efforcerons de partager avec vous de nouvelles informations.

    

Comment nous travaillons avec nos fournisseurs

Nos fournisseurs sont nos partenaires : nous plaçons donc honnêteté et franchise au centre de nos relations. Nous mettons tout en œuvre pour effectuer constamment des améliorations, tout en travaillant ensemble afin que nous puissions tous tenir nos engagements, et par la même occasion, créer un environnement de travail aussi plaisant que possible. Changer pour le mieux prend du temps et nous entamons nos relations de la manière dont nous souhaitons qu'elles se déroulent : en partageant nos attentes en toute transparence dès le début.

Chaque fournisseur signe notre Engagement en faveur d'un approvisionnement responsable lorsqu'il commence à travailler avec Boden. Ce document est le fondement conditions générales selon lesquelles nous travaillons.

Notre programme est en constante évolution, mais il repose sur le code de conduite de l'Ethical Trading Initiative, un ensemble de normes du travail reconnu à l'échelle internationale (basé sur les conventions de l'Organisation internationale du Travail (OIT)). Ce dernier aide les membres de l'ETI, nous-mêmes y compris, à améliorer les conditions de travail à travers le monde.

Pour en savoir plus sur le code de conduite de l'ETI

Lisez notre Déclaration sur l'esclavage moderne

Nous sommes constamment à la recherche de nouveaux moyens d'impliquer nos fournisseurs tout en faisant évoluer nos relations, que ce soit par le biais de projets, conférences, ateliers, ou encore collaborations entre marques sur place. Nos équipes et haute direction reçoivent fréquemment nos fournisseurs au siège de Boden, ainsi qu'à leurs bureaux et usines à l'international.

En 2018, nous avons décidé de rendre cette approche encore plus transparente. Nous demandons désormais à nos fournisseurs de participer à l'initiative Better Buying, afin de leur offrir une opportunité unique de donner leur avis de façon collective et anonyme sur ce que nous faisons bien, et sur ce que nous pourrions mieux faire.

Pour en savoir plus sur l'initiative Better Buying

 

Comment nous nouons le dialogue avec les travailleurs de notre chaîne d'approvisionnement

Nous ne serions rien sans les individus qui forment notre chaîne d'approvisionnement. Ce sont eux qui donnent vie à nos idées et designs en créant les magnifiques vêtements que vous connaissez et aimez tant. S'assurer que leurs droits sont protégés et respectés est pour nous vital.

Ce que nous avons appris en tant que membre de l'Ethical Trade Initiative (nous vous en dirons plus prochainement), et au fur et à mesure que notre programme et nos activités de commerce équitable se sont développés, c'est que nouer le dialogue avec nos travailleurs et leur prêter une oreille attentive est essentiel si nous souhaitons effectuer des améliorations et changements positifs sur le long terme.

Lorsque nous mettons en place des programmes d'amélioration au niveau de notre chaîne d'approvisionnement, nous faisons en sorte que les besoins des travailleurs soient pris en compte, et qu'ils aient la possibilité d'être représentés, afin que leurs voix puissent se faire entendre. Nous avons recours à des entretiens individuels et collectifs pour mieux comprendre les conditions présentes dans les usines, mais nous cherchons constamment des méthodes alternatives innovantes pour qu'ils puissent donner leurs avis.

Nous nous sommes associés à Good World Solution, une entreprise sociale à but non lucratif, dont la vision a pour but que «  chaque travailleur puisse avoir recours à un moyen gratuit et anonyme de communiquer directement avec les décideurs au sujet de leurs conditions de travail, opinions et besoins ». Leur outil Laborlink a recours à la technologie mobile afin de recenser des données anonymes en temps réel directement depuis les travailleurs sur leurs conditions de travail. Les sondages effectués offrent des retours sur les conditions dans les usines, le bien-être des travailleurs, ainsi que les effets engendrés par les formations que nous avons mises en place pour notre haute direction. Boden est l'une des premières entreprises a avoir apporté cette technologie mobile en Chine, où les employés sont particulièrement doués en matière de technologie. Nous avons recueilli des informations sur la communication entre les travailleurs et la direction, leur satisfaction au travail et les opportunités de progression qui leur sont présentées. Nous voulions voir comment ce système pourrait fonctionner ailleurs et l'avons donc implémenté dans plusieurs usines en Inde. En Turquie, nous travaillons avec le projet pilote LaborVoices, offrant aux travailleurs un accès continu à un service de retours.

 

Qui nous aide dans notre démarche ?

Selon nous, collaborer, que ce soit avec d'autres marques, des détaillants ou des parties prenantes, est primordial au développement du commerce équitable et de bonnes conditions de travail. Les fournisseurs et usines avec lesquels nous travaillons ont souvent de nombreux clients : il nous semble donc évident de se serrer les coudes et œuvrer ensemble pour faire changer les choses. Notre adhésion à l'ETI nous a donné l'opportunité de surmonter plusieurs obstacles majeurs.

Adhésion à l'ETI

Alors que nous développions notre programme en 2008, nous savions qu'il était important de recevoir une aide et expertise adéquates, c'est pourquoi rejoindre l'Ethical Trading Initiative paraissait évident. Cette organisation unique est l'alliance entre plusieurs entreprises, ONG et syndicats qui encourage le respect des droits des travailleurs à travers le monde. Leur vision est la suivante : « Un monde dans lequel tous les travailleurs ne connaissent ni exploitation, ni discrimination, mais liberté, sécurité et égalité. »

En tant que membre, nous avons l'opportunité de participer à des forums et groupes de travail qui traitent de problèmes et régions spécifiques, et nous nous retrouvons régulièrement avec d'autres membres afin de partager nos apprentissages et expériences en matière de commerce éthique. Pour en savoir plus sur l'Ethical Trading Initiative (ETI), veuillez cliquer sur le lien suivant : https://ethicaltrade.org/

Voici quelques exemples de notre travail de groupe :

Chine : formation au programme SCORE de l'OIT
Notre activité actuelle dans le groupe de travail chinois inclut notre participation au programme SCORE de l'OIT. L'ETI a collaboré avec l'OIT à travers la formation SCORE. Ce programme aide les petites et moyennes entreprises (PME) à maintenir leur participation au sein des chaînes d'approvisionnement mondiales en améliorant la coopération travailleur-manager. Les travailleurs et managers forment ensemble des Équipes d'amélioration de l'entreprise (EAE), puis se font moteurs du changement, offrant aux travailleurs l'opportunité d'avoir un impact réel sur leurs propres conditions de travail.

Inde : programme TNMS (Tamil Nadu Multi-Stakeholder)
Nous nous sommes associés à l'ETI afin d'introduire des pratiques de recrutement et d'emploi éthiques dans le Tamil Nadu pour les travailleurs dans les fabriques et usines qui ont été affectés par le régime Sumangali, un programme de recrutement gouvernemental selon lequel des jeunes femmes venant de zones rurales de l'Inde sont recrutées pour travailler dans des usines très éloignées de leurs villages. Après que les ONG et les média se sont intéresses de plus près à ces problèmes, un programme collaboratif a été mis en place à travers l'ETI : le groupe TMNS (Tamil Nadu Stakeholder).

Les trois éléments clés de ce programme sont les suivants :

  • Un programme d'entraide des travailleurs qui établit des mécanismes pour que les travailleurs puissent faire valoir leurs droits dans les fabriques et usines.
  • Des programmes destinés à sensibiliser les communautés dans lesquelles le recrutement s'effectue.
  • Une défense des intérêts et un lobbying au niveau du gouvernement local et national qui permet de résoudre les problèmes de politiques actuels tout en aidant à mener aux réformes nécessaires. Pour en savoir plus : https://ethicaltrade.org/programmes/women-millworkers-tamil-nadu

Turquie : une plate-forme et un programme de commerce éthique
Notre travail en Turquie est établi depuis de nombreuses années, mais ce n'est que récemment que ce travail s'est intensifié, parallèlement aux nombreux nouveaux défis auxquels le pays a dû se confronter. L'ONU estime que 3 à 4 millions de réfugiés syriens sont entrés en Turquie à la suite de la crise actuelle en Syrie et, en raison de leur vulnérabilité, risquent fortement de voir leurs droits fondamentaux bafoués. Nous sommes conscients du fait qu'il ne s'agit là pas d'un problème que nous pouvons résoudre seuls, et que ce dernier affecte toute l'industrie turque. Nous sommes l'un des premiers à avoir adhéré à la plate-forme de vêtements et textiles de l'ETI. Cela permet au secteur de l'habillement de pouvoir faire appliquer plus rigoureusement les principes fondamentaux de l'ONU en matière d'affaires et de droits de l'homme. Depuis son inauguration en 2016, cette plate-forme a su toucher 30 marques et détaillants, associations d'employeurs, syndicats et société civile, ainsi que des milliers d'usines. Son groupe directeur inclut des voix majeures de l'industrie, telles que l'ITKIB, la TTSIS et la TGSD, et bénéficie d'un large soutien de la part de l'industrie et du gouvernement.

Les principaux points de ce programme sont les suivants :

  • Des ateliers organisés pour les usines fournisseuses traitant des besoins des réfugiés syriens, de ce qui est considéré comme du travail illégal, et de comment obtenir un permis de travail légal.
  • L'élaboration d'un guide pour acheter de façon responsable, une recherche préparatoire pour une étude planifiée sur les pratiques et activités d'achat suivant le plan ACT (Action, Collaboration, Transformation) pour verser des salaires décents.
  • Des formations sur le dialogue social sur le lieu de travail à l'attention des usines fournisseuses nommées par les marques membres de l'ETI, ainsi que sur les systèmes mis en place pour la représentation des travailleurs.

https://ethicaltrade.org/blog/giving-everyone-turkeys-garment-industry-voice-and-platform

Maurice : groupe de travail de l'ETI
Boden est un membre du groupe de travail mauricien de l'ETI. Ce dernier vise à améliorer les conditions de travail des travailleurs migrants bangladais à Maurice. Nous avons participé au forum plurilatéral de février 2018, durant lequel les représentants de marques, de l'industrie et du gouvernement ont débattu sur une feuille de route débouchant sur des améliorations. Nous allons travailler avec d'autres marques sur plusieurs projets et avons déjà décidé d'intégrer le Employee Pays Principle au sein de notre Engagement en faveur d'un approvisionnement responsable. Nous vous tiendrons au courant de nos avancements.

Autres réseaux pour le changement – Business for Social Responsibility

Le Business for Social Responsibility (BSR) est une organisation mondiale à but non lucratif qui vise à collaborer avec des entreprises afin de créer un monde juste et durable. Depuis ses bureaux en Asie, Europe et Amérique du Nord, le BSR développe des stratégies commerciales et solutions durables à travers la consultation, la recherche, et la collaboration intersectorielle.

Sa mission : « Nous imaginons un monde dans lequel chaque individu peut vivre une vie prospère et digne, dans la limite des ressources naturelles de la planète. ». Pour en savoir plus sur les années d'expérience du BSR en matière de durabilité, visitez www.bsr.org.

Le BSR a actuellement plusieurs projets majeurs actifs et nous sommes fiers de pouvoir travailler avec eux sur le programme HERhealth.

Le programme HERhealth offre aux femmes un pouvoir responsabilisant en leur donnant le savoir et les outils nécessaires pour améliorer leur santé, ainsi que la confiance leur permettant de mieux faire entendre leurs voix sur leurs lieux de travail, chez elles, et au sein de leurs communautés. Ce travail s'articule autour de trois points :

  • Former par l'éducation entre pairs
  • Améliorer les conditions de travail des femmes
  • Orienter les femmes vers des produits et services

Depuis sa création, les programmes HERhealth ont aidé plus de 500 000 femmes ouvrières à faible revenu, à travers 420 usines et fermes, dans 14 pays. Les programmes ont été sponsorisés par plus de 50 marques internationales dans six secteurs, et HERhealth a été reconnu par l'initiative Every Woman Every Child de l'ONU comme une innovation phare en ce qui concerne la santé des femmes.

Jusqu'ici, Boden a fait participer cinq usines au programme HERhealth, quatre en Chine et une en Inde. Plus de 150 éducateurs pairs sont en mesure de former plus de 5 000 travailleurs, ce qui atteint également par la suite leurs familles, amis et communautés.

Pour plus d'informations sur HERhealth, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://herproject.org/herhealth

Livraison offerte au-dessus de 49€

LIVRAISON OFFERTE AU-DESSUS
DE 49€

EN SAVOIR PLUS

Retours gratuits jusqu’á 365 jours

RETOURS GRATUITS SOUS
365 JOURS

EN SAVOIR PLUS

Besoin d’aide? Appelez-nous au 0805 109 825

BESOIN D’AIDE? APPELEZ-NOUS
AU 0805 109 825

EN SAVOIR PLUS